Cycle de lectures théâtrales avec Hassan Jai : Contes et Légendes Populaires du Maroc

  • Date : Jeudi 31 mai 2018 à 22h
  • Lieu : Villa des Arts de Rabat
  • Entrée : Libre

Passionné de théâtre depuis l’enfance, et avant tout par Molière et Shakespeare; Hassan a fait ses classes au Lee Strasberg Theater and Film Institute de New York, puis au Cours Florent à Paris - où il obtient son brevet de comédien professionnel

avec les honneurs. Basé aujourd’hui au Maroc, il met en scène et joue des textes en trois langues pour le théâtre, et double des voix pour films et dessins animés. Il intervient également en tant que coach en prise de parole en public auprès des professionnels, des particuliers et des établissements universitaires. Parmi les nombreux textes adaptés et interprétés par Hassan sur scène, on citera sa lecture dramatique en solo de « Soufi, mon Amour »: 55 représentations réparties entre la Maroc, la Suisse et les Etats-Unis - notamment en anglais dans les Universités Columbia, Princeton et Yale.

Contes et Légendes Populaires du Maroc Au début du 20ème siècle, la Doctoresse Légey - alors installée au Maroc, recueille et traduit rigoureusement à Marrakech des dizaines de contes et légendes populaires de son pays de résidence, et les publie dans un ouvrage remarquable en 1926. Hassan El Jaï nous propose une lecture dramatique de certaines de ces histoires uniques.


Spectacle Théâtre/Musique : Le Kabareh Cheikhats

  • Date : Mercredi 30 mai 2018 à 22h
  • Lieu : Villa des Arts de Rabat
  • Entrée : Libre

Dans le cadre des nuits du Ramadan, la Fondation ONA et l Institut Français de Rabat organisent le spectacle « Le cabaret », ce lieu où les gens se rencontrent, où tout devient égal, sous la lumière rouge ou tamisée, et où l’on ne

peut se sentir ni seul ni triste. Un moment où l’on danse et fête la vie. Ceci est l’histoire imaginée de dix hommes qui voulaient être « Cheikhates» et qui le deviennent. Kabareh Cheikhats est une expérience exceptionnelle qui a commencé en 2014, à l’initiative du metteur en scène Ghassan ELHAKIM. Le succès est vite au rendez-vous. La femme cheikha a été longtemps stigmatisée par la société. La troupe a ainsi voulu rendre hommage à toutes celles qui ont contribué à la sauvegarde du patrimoine oral de la chanson marocaine. Aussi, le Kabareh Cheikhats essaye de perpétuer l’héritage artistique de feu Bouchaib Bidaoui, comédien et chanteur casablancais, né en 1928, qui apprit le chant de l’Aïta. Il se déguisait en « Casablancaise » lors de ces prestations. Les comédiens du Kabareh se transforment et se déguisent aussi à leur tour en « Cheikhates » avec classe, finesse et humour. La troupe ne se contente pas d’interpréter les textes ou de les jouer, mais s’inspire également du patrimoine marocain matériel – costumes, maquillages, instruments de musique, et immatériel : textes oraux, chansons, rythmes.



Vidéothèque

Chargemment...

Calendrier

L M M J V S D
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 

Suivre la fondation


Villa des Arts de Rabat

10, rue Beni Mellal , Angle Av Mohamed V. Hassan Rabat - Maroc

Tél : (+212) 537 66 85 79 à 82
Fax : (+212) 537 76 60 47

Villa des Arts de Casablanca

30, Boulevard Brahim Roudani Casablanca - Maroc

Tél. : (+212) 522 29 50 87/94
Fax : (+212) 522 27 86 07

Horaires de visite

Tous les jours de 9h30 à 19h00 (sauf lundi et jours fériés)

Tarifs et achat de billet : L’entrée est provisoirement gratuite

Modalités de visites

Les visites libres sont de 9h30 à 19h00. Si vous êtes un groupe* qui demande un médiateur, cliquez ici

(*) 10 personnes par groupe.